Attaquer les droits par une loi-matraque

L’adoption d’une loi spéciale (la loi 78 du gouvernement Charest) sera suivie par une séance de négociations entre les trois associations étudiantes et la ministre Michelle Courchesne, mais les manifestants, à juste titre, doutent de la bonne foi du gouvernement. Non seulement cette loi n’a rien réglé, mais elle semble avoir renforcé le rapport de forces des étudiants en augmentant leur sympathie au sein de la population. Cliquez ici pour l’article complet.

Category: Freedom of association / Liberté d'association, Freedom of expression / Liberté d'expression, Government accountability / L'imputabilité du gouvernement

Tagged:

Comments are closed.

Archives

Recent Comments

  • avatar Jan 24, 12:30 AM
    GUILHERME DA SILVA
    Bali Nine Update: Indonesia to Execute Two Australian Citizens
  • avatar Jan 22, 10:04 PM
    Andrea
    BCCLA + John Howard Society Take Federal Government to Court Over Solitary Confinement in Prisons
  • avatar Jan 03, 2:52 AM
    Trina
    Éditorial: Le Pakistan recule pour lutter contre le terrorisme
  • avatar Oct 30, 3:41 PM
    chris lee
    Water Shut Off in Detroit Hurting “The Most Vulnerable”
  • avatar Oct 15, 9:02 PM
    Dennis M
    CPI: Audience de confirmation des charges pour un proche de Gbagbo

Twitter